Julien SARTKIS

Julien SARTKIS
Julien SARTKIS
Julien SARTKIS
Julien SARTKIS
Julien SARTKIS

BIOGRAPHIE

Julien Sartkis vit à Deauville depuis ses 14 ans. Très attaché à cette ville, il était important pour lui de continuer à la faire connaître, via les parasols, qui sont un emblème international de Deauville. La genèse de la création de ces œuvres au style soigné, et personnalisables à l’envie, est d’ailleurs un mélange de sentiments personnels et de lien avec le territoire deauvillais.

« Plus jeune, je courais très souvent sur les Planches de Deauville. Je passais tous les jours devant les parasols, et ces couleurs, semblables à une boîte de peinture retournée, m’ont imprégné. » Le déclic artistique interviendra toutefois plus tard, après l’inauguration d’une galerie à Paris. De retour à Deauville, Julien Sartkis, s’attarde auprès des peintres qui dessinent la plage, sur les Planches. Et décide de se lancer, totalement. C’est une sorte de retour aux sources, pour ce fils de marchand de tableaux.

« Je fais de la sculpture depuis que je suis enfant. » , détaille-t-il.

Cet artiste autodidacte deauvillais a créé des sculptures représentant les célèbres parasols de la plage.
Les peintres Fernand Léger, André Hambourg, James Rassiat, ou encore les photographes John Batho et Massimo Vitali ont représenté les parasols de Deauville à de nombreuses reprises, et ont contribué à leur popularité, y compris en dehors des frontières hexagonales. Mais jamais cet emblème de la ville normande n’avait été façonné en sculpture. C’est désormais chose faite, avec le travail de Julien Sartkis, un artiste deauvillais de 35 ans qui a créé des représentations de célèbres parasols.
Il les décline depuis en de nombreuses versions et en trois tailles.

Julien SARTKIS
logo.jpg