KAWS

KAWS What A Party (2020)

KAWS What A Party (2020)

KAWS Boba Fett (2013)

KAWS Boba Fett (2013)

KAWS Family Pink Edition (2022)

KAWS Family Pink Edition (2022)

KAWS Holiday Space Companions Gold Black Silver (2020)

KAWS Holiday Space Companions Gold Black Silver (2020)

KAWS Family Brown Edition (2021)

KAWS Family Brown Edition (2021)

KAWS Take Black Blue Pink (2020)

KAWS Take Black Blue Pink (2020)

Kaws 4 Foot Dissected Companion Brown (2009)

Kaws 4 Foot Dissected Companion Brown (2009)

BIOGRAPHIE

Kaws (de son vrai nom Brian Donnelly) est un artiste new yorkais né en 1974 à Jersey City. Issu de la scène graffiti, et rapidement exposé en galerie, il concilie les références aux icônes de la culture pop (les Simpson, les SchtroumpfsBob l'éponge), l'énergie frontale des peintres urbains (yeux en croix, crâne de pirate) et des moyens de production à grande échelle typiques du pop art. Ses personnages emblématiques (Chum, Accomplice, Companion) sont déclinés sous forme de jouets, de tee-shirts, de sérigraphies ou d'œuvres originales. Kaws a exposé son travail dans les galeries et musées les plus célèbres à travers le monde. 

Kaws commence sa carrière en graphant son nom en lettres géantes sur les murs et les affiches de New York. Il ajoute parfois un dessin qui devient sa signature: le skully, crâne de pirate dont les os en croix sont raccourcis de manière à former des sortes d'oreilles. Kaws va ensuite se distinguer des nombreux grapheurs new yorkais en détournant des affiches publicitaires. La légende veut que ce soit un autre grapheur, Barry Mcgee, qui lui ait donné une clé pour ouvrir les panneaux publicitaires des abris bus. Kaws récupère alors les affiches (Calvin Klein, DKNY, Diesel, etc), recouvre les visages de crânes, signe, puis les remet en place discrètement.

Il développe aussi un autre personnage : le bendy, crâne prolongé d'un corps de serpent (ou de spermatozoïde ?), qui s'enroule autour du personnage central de l'affiche. Il s'agit bien ici d'un véritable kidnapping visuel où l'artiste phagocyte les icônes de la société de consommation. Les objets du désir imposés par les multinationales deviennent alors d'étranges figures, à la fois morbides (les crânes) et sexuelles (les "bendies" qui enserrent, voir transpercent les corps). Kaws intervient sur des publicités à New York, Londres, Tokyo et Paris.
 

À Tokyo, Kaws édite son premier art toy. Le Companion a un corps de Mickey, avec un crâne de pirate, et les yeux en x. C’est un succès immédiat auprès des collectionneurs du monde entier. Il édite ensuite Chum : il a cette fois sur un corps qui rappelle celui du Bibendum de Michelin. À Tokyo toujours, il réalise le packaging des Product paintings. Une première série de tableaux, tous de dimension 40 × 40 cm, détourne les Simpson. La seconde série peint en couleur vive sur fond noir les personnages Chum, Accomplice, et des héros détournés inspirés d'Astroboy ou d'Hello Kitty.

Il ouvre également Original Fake, une boutique qui s'inspire du Pop Shop de Keith Haring. Kaws va alors décliner ses personnages et dessins sous forme de tee-shirts, baskets, écharpes, etc. Ses art toys sont également vendus sur le site. Kaws produit toujours en série très limitée, et chaque objet devient rapidement épuisé. Les art toys, généralement fabriqués à 500 ou 1 000 exemplaires, sont vendus en quelques heures.

L’univers de Kaws est peuplé de personnages récurrents. S’inspirant d’icônes de la culture populaire, ils sont à la fois familiers et étranges. Existant à l’origine sous forme de croquis ou de dessins, ces personnages existent en 3 dimensions grâce au fabricant Medicom. Les figurines, s'échangent aujourd'hui sur Ebay jusqu’à dix fois leur prix d’origine, perdent beaucoup de leur valeur si elles sont vendues sans leur boîte.

  • Companion (1999) : la démarche des « ad disruptions » est reprise en 3 dimensions : le corps de Mickey est « kidnappé », agrémenté d'une tête de pirate aux yeux en xx.

  • Accomplice (2002) : comme il l'a expliqué dans le magazine ANP Quarterly, Kaws souhaitait saper sa propre « street credibility ». Il a donc créé un personnage le plus doux, et le plus ridicule possible

  • Chum (2002) : toujours la tête de pirate aux yeux en xx sur un corps qui rappelle cette fois le bonhomme Michelin.

  • Bendy (2003) : la tête de pirate sur un corps de spermatozoïde.

  • Companion 5 Years Later (2004) : le corps du personnage de 1999 évolue : il devient plus épais, les jambes plus droites.

  • OF Dissected 5YL Companion (2006) : une moitié verticale est celle du Companion 5YL, l'autre est celle du personnage disséqué, muscles et boyaux apparents.

  • JPP (2008) : la mascotte de la police japonaise avec les yeux en xx

La galerie Class Art Biarritz propose de multiples sculptures de Kaws.

Kaws.jpg
logo.jpg